Catégories des actus
Bienvenue sur le site de l’Association du Golf de Val Quéven
 

Bravo Messieurs !

Dinard au bout du suspens !

Retour sur un week-end bien rempli.

Jeudi 5 mai et vendredi 6 mai : Phases de classement (16 équipes)

Lors de la première journée de cette phase de classement notre équipe termine à la deuxième place.

La deuxième journée confirme l’excellente forme de nos joueurs et en obtenant la troisième place derrière CICE BLOSSAC et DINARD, notre équipe conserve sa place en 3ème division.

Bravo pour cet excellent résultat !

Et maintenant place au match play. Val Queven rencontre en ce samedi matin l’équipe de Caen.

Samedi 7 mai : Quart de finale

En remportant son match face Ă  Caen par 4,5 Ă  2,5, notre Ă©quipe jouera le dimanche l’accession Ă  la 2ème division contre la redoutable Ă©quipe de Dinard.

Avec un score de 2 Ă  0 obtenu après les Foursomes du matin, nos “garçons” ont confirmĂ© et confortĂ© cet excellent rĂ©sultat au cours des matchs de l’après-midi.

Composition des Ă©quipes :

Foursomes : Anthony Dubé associé à Dorian Péron et Quentin Calvez associé à Jordan Thiou.

Match Play : Jordan Thiou, Quentin Calvez, Anthony Dubé, Dorian Péron et Pierre Moello.

La deuxième demi-finale et l’accession Ă  la deuxième division, se jouera entre les Ă©quipes de CicĂ© Blossac et Rochefort.

Dimanche 8 mai : Finale

Dinard au bout du suspens !

Après une égalité parfaite à la suite des Foursomes du matin (un partout), les différentes parties en Match Play de l’après-midi ont maintenu le suspens jusqu’au vingtième trou de la partie d’Anthony.

A la fin de la quatrième partie, les deux équipes étaient à égalité 3 partout.

Tous les espoirs reposaient désormais sur Anthony qui prolongeait son match sur le 19 ème trou.

Après un deuxième coup délicat sur la gauche du rough du trou n° 10 qui accrochait quelques branches, Anthony finissait ce trou par une ficelle de 3 mètres pour égaliser.

20 ème trou (n°11) : Un départ un peu à droite à la limite du bois et un recentrage bien négocié ne permettront pas à Anthony de gagner son match face à son redoutable adversaire (index 1) qui finissait la partie par un part.

Félicitons Dinard pour cette victoire tout en exprimant beaucoup de regrets car « il y avait la place » pour gagner ce match.

Nous n’avons jamais été aussi près ! (Quentin Calvez)

 

Share Post