Catégories des actus
Bienvenue sur le site de l’Association du Golf de Val Quéven
 

La presse en parle ! Val Quéven chef de file des clubs bretons…

Le club de Quéven est en pleine progression à tous les niveaux.

La saison par équipes débute le week-end prochain avec les régionaux à Pléneuf-Val-André (Côtes-d’Armor) (Samedi 30 et Dimanche 31 Mars)

Le championnat de France 2ème division par équipe se déroulera sur le golf Le Sart à VILLENEUVE D’ASCQ du 28 Avril au 1er Mai.

Article paru dans Ouest-France le 26/03/2019

Quéven est désormais leader au sein des associations sportives de golf en Bretagne. Ce jeune club, créé en 1990, figure aujourd’hui au 50e rang national chez les hommes.

Avec 550 licenciés et plus de 50 compétitions organisées en 2018, dont le Golfceltrophy, avec près de 5 500 joueurs et joueuses engagés, 50 jeunes à l’école de golf, Val-Quéven est une figure de proue de la petite balle et ambitionne des résultats encore bien meilleurs dans le futur.

L’avenir passe par les jeunes

Les U16 quévenois montrent les dents et ont gagné leur billet pour la deuxième division. « On a une quarantaine d’élèves supervisés par leur professeur, Fred Rolland », commente Raymond Le Navénec, qui s’appuie également sur des cadres bénévoles comme Dominique Jan, qui est le référent jeunes.

La deuxième division se déroulera à Ormesson, à la mi-juillet. « On s’attend à du haut niveau, avec Antoine Moller en chef de file, un des meilleurs jeunes qui est déjà aguerri aux joutes internationales », puisqu’il a remporté le Golfceltrophy en 2018 aux côtés de trois adultes.

Le Saux en renfort

Pour l’équipe première, le premier trophée à aller chercher sera disponible à Pléneuf-Val-André ce week-end. La formation de Quentin Calvez avait terminé deuxième l’an passé, à un point des premiers, et semble tenir le bon bout cette année, même si plusieurs joueurs « cadres » ne pourront être présents, car tous ces joueurs sont amateurs et ont des contraintes professionnelles : «L’objectif est de gagner, seulement Benjamin Le Drogo et Jordan Thiou ne seront pas là samedi, prévient le capitaine quévenois. Pléneuf, c’est un vrai parcours de championnat avec de très beaux dessins. On peut prendre cher sur certains trous selon les conditions climatiques. On va se faire les armes et les dents sur ce parcours. »

Avant des échéances plus relevées, comme le moment phare de la saison : la deuxième division nationale à Lille (fin avril). « C’est également un beau parcours, loin de la maison. Ça nous fait prendre des congés supplémentaires. On est allé reconnaître le terrain en mars, c’est un mal nécessaire mais il faut prendre les devants. C’est notre première année en D2 et nous rejoignons des clubs bretons comme Dinard ou Rennes et Saint-Laurent qui ont joué à ce niveau. On va découvrir, mais honnêtement on vise la montée. On ne connaît pas le niveau des équipes en face, mais notre effectif s’est renforcé avec l’arrivée d’Antoine Le Saux, un des meilleurs amateurs français qui travaille aux États-Unis et qui nous rejoindra spécialement pour cette compétition. »

L’équipe peut également compter sur Benjamin Le Drogo, Quentin Calvez, Franck Ménard, Clément Le Navénec, Jordan Thiou et plusieurs autres joueurs habitués aux joutes de haut niveau.

Partagez l'article